Les LEURRES

 Les JERKS BAITS

retour travail de la canne

( Leurre à secouer )

     Quand rien ne marche en surface et qu'il faut aller chercher les poissons un peu plus en profondeur, il n'y a pas de doute, c'est un poisson nageur au corps élancé et pourvu d'une courte bavette le faisant évoluer près de la surface qu'il faut choisir... autrement dit un "Jerk Bait" ! 

    Pêcher avec un leurre de surface du type popper, poisson à hélice ou pencil bait ne pose, en règle général, pas trop de difficulté Le pêcheur travaille pratiquement tout le temps en vision directe et il lui est donc aisé de réagir, d'anticiper, de pratiquer la méthode de maniement la plus efficace, celle appropriée à provoquer la touche.

     Il en va tout autrement lorsque les conditions de pêche l'obligent à changer de stratégie, lorsque les poissons se montrent peu actifs en surface ou quand les eaux sont agitées, par exemple. Il lui faut alors abandonner la pêche de surface pour rechercher les poissons plus en profondeur. En général, c'est tout naturellement vers un poisson nageur de type "Jerk Bait" (littéralement "leurre à secouer") que l'on se tourne car c'est dans les zones proches de la surface qu'il faut prospecter en premier lieu.

 

 

    Sans entrer dans une technicité uniquement compréhensible par les seuls spécialistes, un Jerk bait est un poisson nageur qui évolue peu profondément dans l'eau à la récupération. Pour l'histoire, et pour définir encore un peu mieux notre leurre, sachez que c'est Laurie Rapala dans les années 30 qui créa avec son "Original Flottant" le premier Jerk Bait.

 Ayant le profil d'un petit poisson, sa nage oscillante de "vif blessé" est donnée par une courte bavette placée sous la tête, sorte de petit déflecteur qui le fait plus ou moins plonger à la récupération.

En action dans l'eau, il va sans dire que l'effet est saisissant de vérité et que depuis cette première version, un grand nombre de poissons se sont vus prendre par ce type de leurre.

    - Il existe trois catégories de Jerk Bait: les "flottants", les "coulants" et les "en suspension" à l'arrêt. Sans parler de taille, les modèles flottants sont plus effilés que les coulants qui sont plus lourds et plus trapus; les modèles "en suspension", leurres bien particulliers, peuvent en revanche ressembler aussi bien à l'un qu'à l'autre.

Le Jerk bait flottant s'utilise efficacement quand aucun résultat n'a été enregistré auparavant avec un leurre de surface.

Après avoir été lancé, il flotte en restant à la surface et ne commence à descendre que sous l'effet de la récupération au moulinet ou lors d'une traction de la canne.

En effectuant un relâcher, le leurre remonte automatiquement à la surface en ondulant légèrement.

Les flottants ne plongent pas très profondément (1,50 m au maximum pour un Rapala flottant 13 cm, par exemple) et sont donc amenés à évoluer dans la couche supérieure de l'eau, voire même directement sous la surface pour certains modèles.

Relativement légers pour la plupart et possédant une nage très naturelle, ils permettent de pêcher sans risque d'accrochage au-dessus des endroits encombrés d'obstacles, des hauts-fonds et de tous postes peu profonds d'une manière général. Leur efficacité s'avère donc remarquable dans très peu d'eau, endroit où le poisson reste toujours très méfiant.

  

Fig. 1 : Action de pêche

   - Le Jerk Bait flottant se manie principalement en pratiquant la méthode du "Stop and Go", c'est-à-dire en observant des temps d'arrêts plus ou moins prolongés entre chaque tirée. Pour gagner en distance et atteindre certains endroits inaccessibles par le seul lancer, il suffit simplement de laisser le leurre dériver au-delà du poste visé (en tenant compte bien évidemment du vent et de la dérive) et entamer ensuite la récupération afin de le faire repasser dessus, cette fois-ci en nageant.

 

 

    - L'action du Jerk Bait coulant est diamétralement opposée au flottant. A taille égale, il est plus lourd et se lance plus loin. Lors de l'impact à la surface il coule naturellement et ne commence à nager qu'en étant récupéré.

  

 

    Lors d'un relâcher, en revanche, il continuera de descendre. C'est le type même du leurre fait pour prospecter "couche par couche" les endroits où la profondeur est relativement importante en appliquant la méthode du calcul de descente (countdown), c'est-à-dire en comptant les secondes que mettra le leurre pour atteindre une première fois le fond et ensuite retrancher (ou ajouter) une seconde à chaque nouvelle descente du leurre pour le faire évoluer à une hauteur d'eau différente.

L'avantage certain de ce modèle est de pouvoir nager, en remontant légèrement sous la traction, à la profondeur où la récupération est entamée. C'est en bateau en pêchant prés du fond, que les Jerk Baits coulants donnent les meilleurs résultats, surtout lorsque les leurres de surface et les poissons nageurs flottants n'ont pas donné de résultat probant.

    Le Jerk Bait "en suspension" (que l'on trouve chez les détaillants en articles de pêche sous la dénomination "Suspending") est un leurre dont la densité est sensiblement égale à celle de l'eau. S'il descend à la récupération, il ne bouge plus à l'arrêt, ne remontant pas plus qu'il ne descend. Cela permet de laisser le leurre en suspension pendant plusieurs secondes à une profondeur donnée et/ou de l'animer presque sur place, comme pourrait le faire un poisson blessé ou paniqué.

 

 

    C'est en pratiquant la technique du "Stop and Go", succession de tirées entrecoupées d'arrêts, que ce type de leurre se révèle le plus efficace, notamment quand on pêche en pleine eau. Il est à utiliser quand les poissons sont peu mordeurs et qu'aucun leurre n'a donné de résultat auparavant, surtout en eau froide.

    Les Jerk Baits sont donc des poissons nageurs efficaces lorsqu' aucun résultat n'est enregistré avec les leurres de surface, ou quand les poissons hésitent à monter du fond. Leurres faciles à travailler, même pour un débutant, il suffit simplement de bien les faire pêcher... et choisir le bon modèle : flottant, coulant ou en suspension, suivant le poste choisi.

Les notes ci-dessus sont extraites du Magasine :

  • la PÊCHE en MER ,
  • Éditions LARIVIÈRE

 

 

Précédente Suivante